Energie et biotechnologie : quelle relation ?

Energie
Energie et biotechnologie : quelle relation ?

A l'heure actuelle, de nombreux professionnels recherchent les meilleures solutions pour une énergie plus propre comme André-Jacques Auberton-Hervé avec ses 2 sociétés 4A Consulting & Engineering et Soitec. La première entreprise assure la gestion de grands projets dans le secteur de l'énergie renouvelable. La deuxième, quant à elle, est spécialisée dans les semi-conducteurs et la production de silicium moins énergivore. Parmi les solutions existantes, la biotechnologie est de plus en plus envisagée dans la production d'énergies nouvelles.

La biotechnologie environnementale

La biotechnologie environnementale constitue une véritable voie vers le développement durable. Elle est utilisée dans la production d'énergie électrique issue de sources renouvelables comme le solaire ou la biomasse. Elle prend en compte les innovations de la microbiologie pour résoudre les problèmes environnementaux. Cette technologie favorise les études précises et la dissection des écosystèmes naturels à l'échelle de la molécule. Le but est de rechercher les meilleures manières de produire de l'énergie sans recourir à des sources polluantes.

Ce concept émergent sert aussi à mieux comprendre le fonctionnement de la planète. En misant sur la relation écologie et technologie, la biotechnologie environnementale développe de nouveaux procédés de production d'énergie plus compétitifs mais surtout plus propres. Elle assure ainsi l'équilibre naturel entre la biosphère et la planète.

La biotechnologie au service de la bioraffinerie

Un des rôles les plus importants de la biotechnologie dans l'énergie est sa grande contribution au développement des différents types de bioraffineries. La technologie du vivant entre effectivement dans le processus de la bioraffinerie céréalière, sucrière, oléagineuse et lignocellulosique. Ces variantes de la bioraffinerie constituent de véritables solutions pour la transformation de la biomasse en source d'énergie électrique consommable. La biotechnologie valorise l'intégralité des constituants de la plante dans le processus de production.

La biotechnologie ne néglige pas les déchets et les sous-produits de l'agriculture en imitant le mode de fonctionnement du métabolisme cellulaire. Ce type de technologie est très présent dans la biomasse qui est une source de plus en plus privilégiée pour l'efficacité du processus productif. Il permet ainsi de réduire à néant le peu de gaz à effet de serre provoqué par la biomasse.

Le rôle essentiel de la biotechnologie dans la biomasse

Le rôle principal de la biotechnologie consiste à utiliser des enzymes dans la fragmentation des macromolécules produites par la biomasse. Ce procédé a plusieurs avantages dans la production d'énergie propre comme le fait André-Jacques Auberton-Hervé avec 4A Consulting & Engineering et Soitec. La biotechnologie assure la biodégradation à des températures douces avec des réactions parasitaires moindres. Grâce à elle, la biomasse est rentable et moins énergivore.

En outre, la technologie du vivant permet de ne dégrader que partiellement les constituants de la biomasse. Elle évite la perte d'éléments de valeur comme les sucres fermentescibles ou l'arabinose. Les vertus de la biotechnologie sont bien connues dans le secteur énergétique. C'est pour cette raison que nombreux laboratoires spécialisés mènent des recherches très approfondies en la matière. Grâce au grand potentiel de cette technologie, beaucoup pensent que c'est la solution à privilégier à l'avenir.